Chi nei tsang

Chi Nei Tsang

Une technique ancestrale de massage du ventre

Image Chi Nei Tsang 1

Le chi nei tsang est une technique taoïste qui permet de travailler à la fois sur le corps, en permettant un relâchement des fascias du ventre, source de bien-être et de détente et sur les émotions qui sont parfois la source de ces zones de tensions.

Les taoïstes expliquent que le fonctionnement harmonieux des organes viscéraux est la conséquence d’une libre circulation du Qi, une force vitale en nous qui propulse le Sang, les liquides organiques, qui lorsqu’elle circule moins entraîne un ralentissement de notre métabolisme et provoque des pathologies, le vieillissement de nos cellules avant l’arrêt de cette énergie qui correspond à notre mort.

LE CHI NEI TSANG C’est...

Le Chi Nei Tsang est une technique ancestrale qui était pratiquée par les moines Bouddhistes. Pendant longtemps, elle a été gardée secrète avant d’être révélée au plus grand nombre et d’être médiatisée dans les années 90. Il s’agit d’un massage du ventre qui vise à libérer les énergies négatives concentrées dans l’abdomen et à harmoniser les émotions.

Plus spécifiquement,

Image Chi Nei Tsang 2

Dans la médecine chinoise, le ventre est désigné comme le second cerveau de notre corps. Cerveau et ventre sont intimement liés et communiquent entre eux. D’ailleurs il y a aujourd’hui des recherches qui démontrent qu’il y a des neurones dans notre ventre !

En effet, dans le mode de pensée taoïste, le ventre est le cœur de nos émotions. C’est une conception que l’on retrouve d’ailleurs aujourd’hui encore à travers les multiples expressions de la langue : on peut avoir « la boule au ventre », « des papillons dans le ventre », « l’estomac noué », « la peur au ventre », on peut « se faire de la bile »...

Or, les émotions ont tendance à s’accumuler dans notre abdomen et peuvent ainsi créer des sensations inconfortables ou douloureuses, particulièrement lorsqu’elles sont négatives (peur, stress, anxiété, colère...).

Le Chi (« l’énergie vitale » en chinois) Nei Tsang (« organes internes ») va donc littéralement consister à retravailler ou rééquilibrer l’énergie des organes internes et des viscères.

Comment se déroule une séance ?

Image Chi Nei Tsang 3

Le Chi Nei Tsang est un massage qui se pratique en principe à l’huile avec une succession de gestes fluides de la part du praticien. Pendant une séance, le praticien est acteur également de son mieux-être avec une connexion qui se fait par le biais de la respiration. Par une respiration profonde, la personne qui reçoit le massage va pouvoir s’ancrer, se relaxer et être davantage consciente de son monde intérieur.

Le praticien doit donc à la fois être capable de percevoir les informations que lui envoient l’abdomen, les viscères et les organes, de localiser avec précision les tensions et les blocages, et enfin de pouvoir agir de manière appropriée, pour pouvoir les délier, mais aussi pour évacuer toutes ces énergies négatives et ces toxines condensées.

Il va pratiquer son art soit directement sur les organes concernés à travers l’abdomen, soit sur des points d’énergie précis, reliés à ces organes. Ainsi, le Chi Nei Tsang ne se contente pas de supprimer des douleurs ou des gênes, mais il va en traiter les causes, en tentant de réguler ce qui était déréglé et bloqué.

En fait, on isole ces monceaux négatifs pour les détruire avant qu’ils n’atteignent et n’influencent totalement le cerveau.

Pour cela, la discipline s’appuie sur les quatre systèmes majeurs du corps : les systèmes vasculaire, nerveux, énergétique, lymphatique et musculaire.

A la fin de la séance, on peut alors observer que notre mental est apaisé, et ressentir que l’on est plus détendu et centré à la fois. En résumé, le Chi nei tsang est une méthode de soin holistique qui ne prend pas uniquement le corps en compte mais la globalité de l’individu et qui nous propose ainsi d’avoir une meilleure connaissance de nous-même et de nos charges émotionnelles afin d’accéder à l’autoguérison. Quand on parle du ventre, on parle également de l'alimentation.

Les bienfaits

Au niveau physique d’abord, l’effet le plus évident de cette technique est le soulagement des douleurs au niveau du ventre (maux de ventre, ballonnements, intestins noués, troubles de la digestion, crampes abdominales, constipation, mais aussi troubles et douleurs menstruelles...).

Mais les effets du rétablissement de l’harmonie énergétique dans le ventre rejaillissent sur tout le corps. Ainsi, le surpoids, les douleurs dorsales, le manque d’énergie, la fatigue chronique, les maux de tête, l’infertilité, l’impuissance, les problèmes respiratoires (asthme par exemple) sont autant de troubles quotidiens que le Chi Nei Tsang peut soulager, voire faire disparaître.

De plus, grâce à l’effet de détente produit, le Chi Nei Tsang apaise les tensions, détend les muscles, améliore la souplesse, et permet un meilleur alignement des vertèbres et de certains os.

En effet, il est assez peu connu que quelques soucis de postures peuvent être corrigés en travaillant d’abord sur les organes internes. Ainsi, on peut consulter pour des douleurs au cou, aux épaules, aux pieds, au bassin, aux jambes...

En outre, une meilleure circulation de l’énergie permet d’améliorer les circulations sanguine et lymphatique ainsi que la respiration, les performances du système immunitaire, et le fonctionnement du métabolisme (qui régule la perte ou la prise de poids par exemple). Pour cela, la discipline est recommandée durant une convalescence pour se remettre d’une maladie (physique ou psychique), d’une opération, d’un choc ou d’un traumatisme par exemple.

Finalement, non seulement on (re)gagne une grande énergie, une grande vitalité, mais on devient aussi davantage conscient de son corps et de ses besoins. Cette nouvelle harmonie intérieure et organique s’étend donc à notre environnement et à notre façon d’envisager et de percevoir notre vie entière.

Informations pratiques

Plus d'informations à venir

 

 
© 2019 sprlu Crystaluz